28 janvier 2013

urgentissime: les poupées aussi fêtent la chandeleur

crepes

A faire de toute urgence pour la dinnette de la demoiselle et sa poupée (corolle ou Waldorf): des crèpes pour la chandeleur.

Pas cher et hyper simple à faire: découper des rond de feutrine beige clair (voir jaune très pale) de la taille de sa poêle, et au crayon de couleur, dessiner quelques taches de tous les formats. Crayonnner un peu pour ombrer la crêpe par endroit et ne pas oublier le tour et......le tour est joué (ah ah ah!).

Bonne dégustation à toutes les poupées!

Posté par blancommelelinge à 08:30 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,


21 janvier 2013

Test: utilisation du stylo à friction pour le report des dessins au boutis

Ma curiosité ne s'arrête pas là!!!! et non!!

Celles qui utilisent le stylo à friction, m'ont dit que si il disparaissait à la chaleur, il réapparaissait aussi au froid! SI SI! même que c'est génial pour celles qui font de grands ouvrages. On peut comprendre c'est déjà suffisamment pénible de le reporter une fois alors deux....

Alors là aussi j'ai testé (toujours le frixion de pilot): Sur un échantillon de batiste trois textes en trois couleur: vert, bleu turquoise et rose puis un cadre noir bleu et rouge.

friction-boutis-bcl4

Je teste la chaleur avec un fer à repasser. Et là..... dingue! instantanément, tout disparait!!!!

friction-boutis-bcl0

Tout me direz vous? ....... et ben non il reste une petite trace qui résiste encore et toujours à l'envahisseur: en fait si l'enre est devenue invisible, on en voit encore les traces blanches c'est particulièrement notable par transparence. l'encre n'a donc pas disparu mais changé d'aspect.

friction-boutis-bcl3

Je teste ensuite le froid: hop 1 min au congélo! et là re-dingue je suis bluffée le texte est là comme si de rien était avec les mêmes couleurs. (je ne vous remet pas de photo c'est la même que la première)

C'est donc bien un argument valable pour celles qui font des grand ouvrages (quoi que je n'ai pas testé sa durabilité).

Enfin, je fais un dernier test: je chauffe une moitié du message, et je lave l'ensemble. Pour ça j'utilise un savon de Marseille à l'huile d'olive de là-bas dis (comme ça pas de doute sur l'efficacité du savon). Je frotte frotte, essore (je remarque d'ailleurs à cette occasion que le stylo s'enlève mieux quand il n'est pas piqué)et finit le séchage par le fer à repasser. Forcément avec la chaleur il n'y a plus rien. et puis re-congélo.

friction-boutis-bcl1

ET là ,SURPRISE!!!!! et ben....... il en reste: Sur la partie qui a été chauffée une deuxième fois surtout, mais aussi un peu sur l'autre (comme quoi ça ne s'en va pas si bien).

friction-boutis-bcl2

Conclusion:

Si vous utilisez ce type de stylo: mettez votre ouvrage au froid AVANT de le laver pour être certaine de bien voir toute l'encre , de savoner partout et de bien tout enlever pour ne pas avoir de mauvaise surprise par la suite. Car si il en reste....quel sera son impact sur le tissu au fil des ans? Si l'encre est acide ou basique elle risque de fragiliser le tissu qui pourrait se déchirer plus facilement. C'est à voir (ce produit est trop récent pour qu'on ait un retour d'expérience). Au moins avec le grafitte on sait à quoi s'en tenir le carbone est sans impact (j'ai au moins un retour sur mes ouvrages dessinés il y a près de 20 ans)!

Je reste donc sur mes conclusion de mon précédent message:

Critérium voir crayon de couleur (sauf rouge) sont pour moi les meilleurs outils! et j'éviterai le stylo...

J'espère que ces deux tests vous auront été utiles......

Posté par blancommelelinge à 11:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,

14 janvier 2013

étude comparative pour le boutis: quel outil pour le tracé du dessin

Très bonne année 2013 à toutes!

j'ouvre l'année avec une expérience dont je voulais absolument vous faire part!

Lors des salons de Pierrefeu et de Caissargues, de nombreuses visiteuses m'ont demandé avec quoi je reportait mon dessin sur ma batiste. Personnellement pour des raisons économiques et pratiques, j'utilise un critérium HB que l'on trouve partout, pas cher et qui fait des traits toujours très fins. Mais curieuse comme je suis je n'ai pas pu résister à expérimenter les autres outils dont d'autres copines m'ont parlé.

Certaines utilisent du crayon de couleur et d'autres un stylo à friction (pour celles qui n'ont pas d'enfants au primaire, c'est un stylo à encre qui s'efface lorsqu'on frotte l'écrit avec le bout du stylo).

Je me suis donc amusée à faire une petite étude comparative dont je vais vous livrer les résultats.

Les concurrents pour le grand concours furent donc: un critérium HB bic, un crayon aquarellable Monteluz, et un stylo à friction pilot. et comme on sait que certains pigment teignent plus que d'autre les textiles, j'ai fait le test en vert, bleu et rouge (du plus faible pouvoir tinctorial au plus élevé). Sur la photo de mon modèle j'ai reporté les droites centrales au critérium, les coeurs au stylo et les oiseaux au crayon

Pour le report du dessin:

  • le critérium accroche un peu le tissu si on ne prend pas garde à son inclinaison mais offre un trait régulier et net.
  • Le stylo marque bien mais accroche largement autant et le trait est moins régulier, mais le dessin ressort bien ce qui peut être un avantage quand on ne voit pas très bien (genre moi sans mes lunettes).
  • le crayon de couleur glisse très bien sur le tissu, se voit bien mais par contre le trait s'épaissit vite il faut le tailler souvent.

A l'issu de cette épreuve le classement est: crayon de couleur et critérium ex-aequo, stylo dernier.

Piquage du motif:

  • Sur le critérium la précision est la plus fine compte tenu de l'épaisseur du trait, mais le fil peut griser un peu.
  • Le travail sur crayon de couleur est agréable la couleur ne gène pas et ne semble pas colorer le fil.
  • Sur le stylo, ce qui devait être un avantage devient un inconvénient: la couleur est trop présente et j'ai du mal à voir mes petits points, le tracé perd en précision.

Le classement critérium premier, crayon de couleur second, stylo dernier..

Durée de vie:

Travaillant sur de petits ouvrages je n'ai pas pu tester la durée de vie du tracé sur le tissu ce qui peut-être une préoccupation pour celles qui travaillent sur grand format et doivent s'assurer que le tracé reste visible plusieurs mois, j'en suis désolée.

Lavage:

 

test-bcl-boutis

 

Au premier lavage avec un pain de savon classique, le crayon semble disparaître, il reste encore un peu de critérium, et du stylo. Je recommence: le crayon à totalement disparu, le critérium presque, mais le stylo est encore prisonnier des piqûre. Un troisième lavage avec une brosse à dent de bébé viendra à bout du critérium mais pas totalement du stylo (Zut ça m'énerve). Il ne semble pas y avoir de différence (ou peu) entre le bleu et le vert, en revanche le rouge tient mieux que les autres. (que vous ne voyez pas sur la photo car comme je m'en doutais je n'ai pas voulu en mettre sur mon ouvrage mais à côté).

Le classement  crayon de couleur premier, critérium second, stylo dernier..

Conclusion:

Si on veut privilégier la finesse du trait, utiliser un critérium.

Si on veut simplifier le lavage: utiliser un crayon aquarellable.

Pour le stylo: je reste perplexe, si il a un intérêt pour les grands ouvrages, je ne l'utiliserai pas pour les petits.

Et....Toujours éviter le rouge!

Mais ce n'est pas fini........la suite un peu plus tard: tout sur le stylo à friction en détail!!!

 

 

 

Posté par blancommelelinge à 17:45 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,

17 juillet 2012

Couverture pour sa poupée: torsade et toile de jouy

couverture-poupee-bcl

Voilà un autre exemple de recyclage textile. Il s'agit ici d'un vieux pull un peu trop détendu pour être mettable, quelques tâches par ci par là bref un desastre. Mais ça c'était avant!!!! Doublé d'une toile de jouy, c'est devenu une jolie couverture pour ses poupées (corolle ou waldorf elle en a tellement...).

Si vous voulez un tuto, merci de me le dire ici. C'est tellement long, je le ferai dès le 10ème com.

 

Posté par blancommelelinge à 11:30 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , ,

19 juin 2012

Invitation reçue par les airs: 2 super tutos

invitation-chouette

Voilà la réunion de deux super idées trouveés sur la blogo.

Oxhydryle nous a dégoté et a adapté un super tuto créé par "le lapin dans la lune" pour dessiner simplement des zozios super mimi, Et comme peu de temps avant j'avais trouvé ce tuto de chouette chez 1petitbazar, j'ai voulu combiner les deux pour créer des invitations hors du commun avec ma puce. Autant vous dire qu'elle a trouvé ça hyper long mais au final on est pas déçues (et maintenant elle sait coudre à la machine, coudre un bouton, faire de l'aquarelle et cacheter à la cire une lettre écrite en plein et déliés...pas trop mal à 6 ans...Je ne vous parle par de la frime qui s'en suit et du succès à l'école, 12 invitation c'est trop mais c'est trop peu!

Merci les filles!

Posté par blancommelelinge à 11:30 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :


08 janvier 2012

Comme les rois mages....

couronne-des-rois

Il est encore temps de vous poster une petite créa de dernière minute inspirée de chez steph.

J'ai dessiné un patron pour qu'il soit possible de faire deux couronnes dans une seule feuille de feutrine format A4. Comme on trouve facilement ce format chez cultura par exemple, c'est économiquement très intéressant. L'idée étant de prendre ce que j'avais dans mes armoires et de ne surtout rien racheter. Le plus dur a été de trouver des rubans qui pouvaient s'assortir aux couleur de feutrine dont je disposait, donc pas de joli liberty comme Steph mais des rubans de satin de différentes tailles et superposés.

Pour le patron, du coup clic là couronne_des_rois

1-Coupez la feuille de feutrine en deux dans la longueur. Découpez le patron sur le trait, et le positionner sur chaque bande de feutrine. tracez au bic le contour et découpez soigneusement. Ma Fille de 6 ans s'est occupée des oranges elle s'en est super bien sortie. On a donc 4 morceaux identiques. Assemblez avec un zigzag en faisant correspondre les morceaux sur la partie la plus étroite de la couronne. Coupez les fentes et passez les rubans (50cm suffisent) dans ces passants. Perso j'ai fait deux coutures pour ne pas en avoir sur le front, c'est un choix... Si vous avez assez de feutrine , il est certain que ce sera mieux de ne couper qu'une seule bande de 11 par 60, au lieu de faire une couture.

Fermez avec un noeud à la dimension de la tête de l'enfant.

Idéalement, il aurait fallu coudre des perles sur les pointes, mais je les ai faites un peu à l'arrache, du coup on s'en passera.

On peut aussi les faire en liberty collé sur du polyphane pour les libertyaddicts, ça doit être sympa.

Avec cela, voilà une recette de galette assez légère qui plait beaucoup en général.

Et en plus c'est hyper simple!!!!!

1ère étape : la crème pâtissière.

Faire bouillir 1/4 de litre de lait.

Mélanger 1 œuf avec 50g de sucre et 30g de farine. Verser un peu de lait chaud pour diluer et tout reverser dans la casserole. Bien mélanger (pour éviter les grumeaux) et faire épaissir.

Laisser un peu refroidir et ajouter 1 c.s de kirsch.

2ème étape : la frangipane.

Mélanger 1 œuf avec 80g de sucre et 80g (ou plus selon les goûts) de poudre d'amandes. Ajouter 50g de beurre fondu. On peut encore rajouter une c. s de kirsch et 1c.s de rhum (faut pas hésiter, ça donne du goût !).

3èmeétape : l'assemblage

Mélanger les 2 crèmes.

Etaler une première pâte feuilletée (achète la ronde, ça évite d'avoir à l'étaler !).

Verser la crème au centre (pas trop près des bords pour éviter que ça déborde pendant la cuisson : tu laisses environ 4 cm autour.

IMPORTANT : NE PAS OUBLIER LA FEVE !!!

Humecter les bords de la pâte avec un peu d'eau. Poser dessus la seconde pâte feuilletée.

"Souder" les 2 pâtes entre elles (l'eau sert à coller). Ne surtout pas rabattre le bord ou faire un bourlet avec la pâte, ça l’empêche de gonfler (juste appuyer, et égaliser éventuellement au couteau).

Dorer au jaune d'œuf (éventuellement diluée avec du lait et/ou du sucre) et faire des croisillons avec le dos d'un couteau.

4ème étape : Cuisson.

Mettre au four chaud pendant 20 min (200°) puis 20 min (175°) en surveillant qu'elle ne bronze pas de trop (sinon, tu mets une feuille d'alu dessus).

5ème étape : Dégustation.

 

On  peut même la congeler.

 

Bonne Epiphanie

 

Posté par blancommelelinge à 21:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

30 décembre 2011

Le visage, n'est pas une mince affaire

poupee-waldorf-blancommelelinge12

C'est pour moi l'étape cruciale, donner l'expression du visage, et les yeux y sont pour beaucoup. Voici donc la technique que j'ai trouvé pour simuler les différentes expressions que je pourrait lui donner.

D'abord je brode a bouche avec deux fils horizontaux, et une croix au milieu pour tenir et que les fils ne puissent pas être tirés par des petites mains indélicates.

Ensuite, l'asuce, c'est de découper des yeux dans du papier crayonné à la couleur souhaitée, de différentes formes et de différente taille. On les épingle et Y'A PLUS QU'A choisir!!! Je vous ai mis quelques exemples pour vous monter que l'epression change complètement en fonction de ce petit détail.

Il reste donc à broder (au point lancé ou de feston) avec le plus grand soin (car vous l'avez compris, ce n'est pas un détail).

Pour les joues, je crayonne un bout de tissu avec un crayon aquarellable puis je frotte doucement les pommettes pour faire monter en valeur.

Et voilà TATA!!!!!

poupee-waldorf-blancommelelinge13

Cette fois c'est FINI, il n'y a plus qu'à l'habiller....

Mais c'est une autre histoire que je vous raconterai plus tard.

Alors bonne année à toutes et à tous.

Posté par blancommelelinge à 11:30 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , ,

27 décembre 2011

Enfin l'étape tant attendue: les cheveux

poupee-waldorf-blancommelelinge10

Comment passer de ça à CA????

Je sais que beaucoup attendent cette étape et la craignent. En fait ce n'est pas vraiment compliqué, mais il faut dédramatiser le crochet. Car c'est indispensable à moins de coudre tous les cheveux bien serrés, mais la poupée ne pourra plus être coiffée. Donc....

1: s'entrainer à faire une simple chaînette, ensuite le geste est le même, mais on pique le crochet dans la maille avant de faire un jeté, donc rien de bien sorcier, il me semble que ma super voisine m'a appris à m'en servir quand j'avais 7 ou 8 ans pour faire des napperons, donc promis ce n'est pas insurmontable.

2: Je fais donc un cercle et demi avec l'estrémité de mon fil, puis 6 mailles serrées dedans: pour les non initiées, on pique le crochet dans le cercle, le fil qui vient de la pelote fait un tour de crochet et on retire à travers le cercle pour avoir une boucle, puis de nouveau un jeté et on tire pour créer une maille, le tout 6 fois.

3: puis je continue en spirale en augmentant régulièrement (en faisant deux mailles dans une), d'abord beaucoup puis de moins en moins puis plus du tout. Pour au final donner une forme de bonnet. je le fait en suivant la tête de la poupée, donc pas de nb de maille précis, je vérifie au fur et à mesure. Pour le garçon, je ne vais pas jusqu'à la limite des cheveux, mais je lui fait un front dégagé, je cherche juste à cacher les coutures.

4: en parlant de couture, l'étape des yeux à créé un creux à l'arrière de la tête, je le comble avec des chutes de jersey. puis je coud le bonnet à la tête sur la périphérie mais aussi au centre pour pas qu'il ne se décolle quand je vais placer les cheveux.

poupee-waldorf-blancommelelinge11

Je fais une première rangée de chaînettes aucune de la même taille sur le pourtour. Puis d'autres en remontant progressivement vers le sommet de la tête en tournant, mais sans aucune régularité. Toutes les mèches sont espacés. Vous pouvez le voir sur sa coupe hérisson. Enfin, je finis pas un léger rond point.

Et voilà! j'espère que ça vous aura aidé un peu.

Bises

Posté par blancommelelinge à 11:30 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,

23 décembre 2011

le temps des cerises

cerises1

Des cerises la veille de Noël? elle est folle me direz vous...mais non (quoi que) je vous invite juste à un petit retour en arrière au temps où, après s'être fait exploser le ventre des cerises piquée sur l''arbre de grand père vos enfants font un concours de crachat de noyau dans la pelouse. INTERDIT ça!!!!! tout le monde le sait! et c'est pas une question de tondeuse que néni!!!! il faut tous les garder pour en faire une bouillotte et oui madame!

cerises3

Avec celles que vous n'aurez pas mangé, faites donc une confiture (qu'on déguste en ce moment pour le plus grand plaisir de ma puce).

cerises2

Et pour les noyaux, on fait tremper pour ramollir la pulpe, on frotte et on fait bouillir avec du vinaigre et on fait sécher.....

poupee-waldorf-blancommelelinge9

Pour enfin atterrir dans le ventre de la poupée...

Attention cependant, je fait en sorte de pouvoir enlever la pochette de noyaux pour la chauffer indépendamment de la poupée et en maîtriser la température afin d'éviter tout risque de brûlure, voir d'incendie, et tout bêtement pour qu'aucun enfant ne voit sa poupée dans un four....(j'imagine que ça pourrait être soit choquant, soit donner de mauvaises idées, on ne sait jamais)

Et voilà! sur ce je vous souhaite à toutes un joyeux Noël!

 

Posté par blancommelelinge à 11:30 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,

20 décembre 2011

On avait dit modelage....

poupee-waldorf-blancommelelinge8

Et qui dit modelage, dit mise en forme non?

D'abord assembler la tête, avec un point de surjet dans un sens puis dans l'autre (en retournant la poupée), cela fait des points plus petits et on a moins d'effet vague. Le secret à mon avis c'est de les faire les plus petit possible comme au patchwork, c'est exactement la même technique qu'un appliqué.

Puis il faut rembourrer, et la je fait tout petit par tout petit morceau de laine cardée pour ne pas créer d'effet boule ou peau d'orange.

Enfin, donnons un peu de réalisme, juste ce qu'il faut, mais pas trop, on s'éloignerait de l'esprit de ces poupées qui doivent favoriser l'imaginaire (enfin il me semble d'après ce que j'ai pu lire sur la pédagogie Waldorf par ci par là).

Pour ça, je marque les fossettes des genoux et des coudes, simplement par un fil qui traverse le membre (un peu comme les yeux) puis que l'on tire. Je fais de même pour les orteils et les doigt. Et je m'arrête là!

ensuite.....

Posté par blancommelelinge à 23:14 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,