poupee-waldorf-blancommelelinge8

Et qui dit modelage, dit mise en forme non?

D'abord assembler la tête, avec un point de surjet dans un sens puis dans l'autre (en retournant la poupée), cela fait des points plus petits et on a moins d'effet vague. Le secret à mon avis c'est de les faire les plus petit possible comme au patchwork, c'est exactement la même technique qu'un appliqué.

Puis il faut rembourrer, et la je fait tout petit par tout petit morceau de laine cardée pour ne pas créer d'effet boule ou peau d'orange.

Enfin, donnons un peu de réalisme, juste ce qu'il faut, mais pas trop, on s'éloignerait de l'esprit de ces poupées qui doivent favoriser l'imaginaire (enfin il me semble d'après ce que j'ai pu lire sur la pédagogie Waldorf par ci par là).

Pour ça, je marque les fossettes des genoux et des coudes, simplement par un fil qui traverse le membre (un peu comme les yeux) puis que l'on tire. Je fais de même pour les orteils et les doigt. Et je m'arrête là!

ensuite.....